Où passez ses vacances en tant qu’ornithologue ?

Quand on parle d’ornithologie, il est question de la science qui étudie la vie des oiseaux. Certains fans de cette discipline sont prêts à investir des centaines de milliers d’euros pour partir à la découverte des espèces endémiques d’un pays à un autre. Pour vous qui souhaitez en faire de même, voici quelques idées de destination que vous pouvez exploiter.

Pourquoi pas Madagascar ?

La réputation de Madagascar en tant que destination touristique n’a cessé de prendre de l’ampleur ces dernières années. Entre attractions diverses et variées, des sites d’une beauté unique, il faut dire que l’île est adéquate pour n’importe quel genre de voyage. Et même si vous optez pour un circuit ornithologique, la donne ne change pas.
Il suffit en moyenne de 20 jours pour profiter des différentes espèces d’oiseaux disponibles dans le pays. Et bien évidemment, votre voyage commencera dans la capitale où des sites d’observations sont nombreux. Vous prendrez ensuite la route du Grand Sud : une aventure que vous n’oublierez pas de si tôt.

Le Sénégal

Au cours des dernières années, de nombreux spécialistes en ornithologie se sont rués vers le Sénégal espérant y trouver des espèces endémiques. Aucun n’est revenu déçu. Cadre idyllique, des sites d’observation d’une beauté rare et facilement accessible : tout est fait pour vous assurer un séjour agréable. En outre, ici, les oiseaux semblent être un peu plus proches des humains. Ils sont bruyants et ultra coloré pour la plupart.
Le meilleur circuit ornithologique de Sénégal se tourne vers le Sud. Vous aurez peut-être à faire la traversée du Sahara et à passer par de nombreux villages. Profitez-en aussi pour en apprendre davantage sur la culture locale.

Le Pays du soleil levant

Décidément devenu une référence, le Japon ou plus communément appelé aussi le pays du soleil levant est aussi une destination parfaire pour un voyage à la rencontre des oiseaux. Deux places sont particulièrement incontournables en ce sens : l’île d’Hokkaido pas moins de 600 espèces ont élu résidences, et la ville de Tokyo qui est la capitale. Plusieurs centres d’observations y sont disponibles. Et parmi les espèces à observer, on compte autant d’oiseau sauvage que dans les régions les plus éloignées.

About the author  ⁄ Olivier

No Comments